FAQ – Questions fréquentes

Bridge couronnes metallo céramique implantologie soins dentaire qualité couleur noir gencive éviter

FAQ – Questions fréquentes

Implant dentaire basal

Pourquoi plusieurs formes d’implants dentaires basaux ?

En implantologie traditionnelle si le patient présente une hauteur osseuse inférieur à 7 mm. Il sera nécessaire d’adapter la hauteur osseuse à l’implant (notamment par la greffe osseuse et l’élévation des sinus).

En implantologie basale nouvelle génération va s’adapter à l’os par le principe d’une vis de forme et de taille différente. Les parties de l’os les plus durs et les plus résistantes (corticales) seront également utilisées pour se fixer et répartir les charges.

Le chirurgien-dentiste placera sur les zones atrophiées des petits implants au filetage plus large, alors que des implants dentaires plus importants seront placés sur les parties antérieures et postérieures qui auront pour but de dégager et soulager les zones en déficit.

 

Pourquoi l’implantologie basale est-elle si peu répandue en France et en Belgique ?

L’implantologie basale « nouvelle génération » est très peu répandue en France et en Belgique alors qu’elle est largement utilisée aux États-Unis et en Russie ou les agences de sécurité sanitaires sont les plus exigeantes. Pourquoi ?

Premièrement l’implantologie basale demande au chirurgien-dentiste une formation d’une année supplémentaire en plus de son diplôme de dentiste et de sa spécialisation de chirurgien-dentiste de 9 années. Soit au total 10 années. On comprend donc aisément la difficulté de ce parcours.

Deuxièmement toujours pour une question de formation. Les implants Basaux « nouvelle génération » ne sont distribués que par la marque d’implants dentaires Biomed qui dispose du brevet d’exclusivité. Celle-ci impose à tous les chirurgiens-dentistes spécialisés en restauration complète via basal et de suivre une certification qui doit être validée 2 fois par an. Ces certifications ont lieu à tour de rôle aux États-Unis, en Suisse, en Russie ou à Sofia en Bulgarie. Ce sont d’ailleurs dans ces pays que l’on trouve le plus grand nombre de chirurgiens-dentistes spécialisés en implantologie basale.

Troisièmement : En France la certification universitaire pour l’implantologie basale n’est enseigné qu’à l’université dentaire de Nice, et seulement ln implantologie basale « ancienne génération » aussi appelé « disque implant ». Cette technique opératoire était très efficace mais aussi très invasive car elle passe par la voie frontale. Le traitement devait donc être réalisé en 2 étapes pour laisser un temps de cicatrisation suffisant à la gencive et au tissus osseux ayant subi un traumatisme.

Quatrièmement pour une raison financière. L’implantologie basale nouvelle génération permet un traitement en une étape sans réalisation de greffe osseuse. Le traitement et donc moins coûteux.

Aussi, et selon certain, la raison pour laquelle les universités dentaires française n’enseigne que très peu l’implantologie basale serait due au pressions et lobbying de Nobel Biocare, plus grande marque de matériel de greffe osseuse et d’implantologie traditionnelle qui fournit et équipe les grandes Universités dentaires de France et de Belgique.  Cette dernière n’aurait donc pas d’intérêt à promouvoir un traitement alternatif à ses produits.

(Cet avis n’est évidemment pas partagé par tout le monde mais il mérite cependant d’être mentionné)

Comment poser des implants si je n’ai plus d’os ?

Lorsqu’un patient présente une atrophie osseuse, il existe plusieurs solutions afin de pouvoir réaliser une restauration dentaire à l’aide d’implant.

L’implantologie basale (nouvelle génération) :

L’implantologie basale permet, et c’est son grand avantage, de traiter des patients même atteints d’une sévère atrophie osseuse. Le principe de l’implantologie basale consiste à se fixer sur la partie corticale de l’os et à répartir les forces sur des segments et non de manière locale. De cette manière, même si le patient présente un manque osseux au niveau des sinus par exemple, , le chirurgien-dentiste va soulager cette zone sur des zones plus résistantes.
Cette méthode permet d’obtenir un taux de résultat meilleur qu’en implantologie traditionnelle.

De plus, les implants basaux « nouvelle génération », ne nécessitant pas de décollement de la gencive peuvent être mise en charge immédiatement avec le bridge (ou couronne) définitif. Le traitement est ainsi réalisé en une étape de 4 jours.

La seconde solution la greffe osseuse / Sinus lift :

Comme la plupart des cliniques dentaires et des implantologues le proposent, la greffe osseuse et/l’élévation des sinus (Sinus lift). Cette méthode invasive consiste à introduire un greffon réduit en poudre. Ce greffon peut être prélevé sur l’os du crâne, de la hanche, du tibia ou de la mâchoire.  Certains stomatologues utilisent même des greffons d’origine animal ou synthétiques.

Lorsque le déficit osseux à lieu en zone sinus, il est nécessaire de relever le sinus. Il existe de multiples techniques que nous ne développerons pas ici, greffe avec blocs, copeaux osseux et membrane biogide …

Temps de traitement : Entre 9 et 24 mois.

Note : Notre clinique ne réalise plus de greffe osseuse ni d’élévation des sinus depuis 2009, depuis que les études sur 15 ans ont démontré le taux de réussite bien supérieur de l’implantologie basale.

Pourquoi le nombre d’implants que l’on me propose en implantologie basale est supérieure à celui de l’implantologie traditionnelle ?

L’implantologie basale présente un protocole opératoire Strict.  Aussi, toujours dans ce souci de répartir les forces, le nombre d’implants dentaires est déterminé en fonction de différents critères :   La hauteur et la qualité osseuse, la force est le coefficient de force qui s’exerce à la mastication sur la zone à traiter, la présence des sinus ou l’espacement de la zone édentée, sont autant de facteurs qui sont pris en compte lors de l’étude préliminaire….  Pour cette raison, il est nécessaire qu’une étude de la radio panoramique soit réalisée afin de transmettre au patient un plan de traitement et un devis fixe.

Combien de temps dure le traitement ?

Le temps de traitement pour une mâchoire complète est de 4 jours. Soit 8 jours pour la restauration complète de la dentition maxillaire et mandibule. Cependant, par sécurité nous demandons à nous patient de prévoir une période de 5 jours / mâchoire.

Est-il nécessaire de revenir après l’opération ?

Le traitement est réalisé en une seule étape il n’est donc pas nécessaire de revenir pour réaliser des soins.
Cependant comme toute opération d’implantologie dentaire, contrôle et suivi sont préconisés. Les consultations, seront gratuites pendant 24 mois.
Si le patient ne peut pas revenir, nous lui conseillerons donc de nous envoyer une radio panoramique après 6 mois 12 mois et 24 mois.

Quels sont les risques liés à l’implantologie basale ?

Les risques sont les mêmes qu’en implantologie traditionnelle mais ils sont considérablement amoindris. Comme toute intervention médicale ils restent cependant présents et doivent être pris en compte dans tout le processus opératoire.

Pour réduire les risques au maximum, Biomed a mis en place un protocole stricte qui se base sur une étude de 50 000 patients sur 15 années. Si ce processus est respecté par l’équipe médicale et le patient, on peut dire que le risque est proche du zéro.

Le risque principal en implantologie dentaire est l’infection. Aussi appelé péri-implantait, elle touche dans 90% des cas les tissus mous et durs entourant la jonction entre le pilier, la vis et l’implant. Ce risque est considérablement amoindri avec l’implant basal Biomed (BCS/KOS) qui lui est réalisé en titane lisse et monobloc (en une seule partie, donc aucune jonction) il n’y a donc aucun risque que des particules s’installent.

L’autre risque est l’infection due à l’instabilité des tissus osseux spongieux (mous). Pour cette raison l’implant basal va se fixer jusqu’au cortical, le protocole impose de relier les implants entre eux ou aux dents naturelles grâce au système prothétique (bridge) qui joue le rôle de stabilisateur.

Pour les patients fumeurs, il sera déconseillé de fumer surtout pendant les 2 premières semaines. La cigarette est un facteur de résorption de la gencive.

Que se passe-t-il après plusieurs années si ma gencive se résorbe ?

En implantologie traditionnelle, si la gencive ou l’os se résorbe de façon naturelle à cause du vieillissement il n’y d’autre possibilité que d’extraire l’implant et de le remplacer. Cette méthode est bien sûr traumatisante pour les tissus osseux qui se seront accroché sur la surface rugueuse de l’implant.

En implantologie basale nouvelle génération, le repositionnement peut être effectué sans extraire l’implant. Il suffira de retirer le bridge (ou couronne) puis visser l’implant jusqu’à l’emplacement souhaité. L’intervention est simple et rapide et non invasive.

Notez que la résorption de la gencive est rare et qu’elle touche les personnes traitées généralement après une dizaine d’année. Le problème que pose cette résorption est purement esthétique puisqu’elle ne cause pas de risque sur l’implant.

Bridges, Couronnes et prothèses

Comment sont faites les bridges et les couronnes ?

Les couronnes et bridges que nous avons sélectionné présentent les meilleurs caractéristiques résistance / Esthétique. Réalisées en céramique CAD-CAM type A++ elles différent des anciens type métallo céramique qui pouvaient laisser apparaître du métal après les années.

Une étude morphologique et de symétrie du visage avec un équipement spécialement adapté permet de définir la forme et la taille des dents (En concertation avec les souhaits spécifiques du patient).

Une large gamme de couleur est proposée au patient avec possibilité d’effet transparence, dégradé de couleurs ou micro-défauts volontaires.

Anveli Dental Clinic est une des seules cliniques dont le laboratoire de prothèse dentaire est sur place. C’est ce qui nous permet de réaliser les couronnes et bridge en un temps record et bénéficiant des meilleurs mesures possible. Immédiatement après la prise d’empreinte l’équipe technique peut se mettre à l’œuvre. Lorsque des corrections sont à réaliser, elles peuvent être faites directement pour des résultats surprenants. Notez que la plupart des dentistes et cliniques dentaires réalisent aujourd’hui leurs prothèses, couronnes et bridges à l’étranger.

Séjour et hébergement

Dois-je faire appel à une société de tourisme dentaire pour venir dans votre clinique ?

Non, nous avons fait le choix de ne pas travailler avec les sociétés de tourisme médical ou tourisme dentaire.

En effet, nous ne souhaitons aucun intermédiaire commercial entre le patient et nous-même. Tous les échanges ont lieu entre un conseiller dentaire bilingue et le patient.

Aussi, pour aider le patient dans ses démarches, la clinique a mis en place un partenariat avec des hôtels du quartier des ambassades dans lequel se trouve la clinique Anveli. Les transferts depuis et vers l’aéroport sont pris en charges par notre chauffeur. Et nous pouvons conseiller le patient sur les meilleurs tarifs pour les vols.

Sofia est-elle une ville sure ?

Ce qui surprend souvent les patients Anveli à leur arrivée à Sofia, c’est la propreté et la sécurité qui règne dans la ville. En effet, les femmes n’ont aucun problème ni crainte à sortir la nuit même dans des lieux isolés comme des parcs. (Voir témoignages).

Sofia, la ville au taux de chômage proche de zéro connaît une croissance qui se traduit par la construction d’immeuble ultra moderne. On peut y retrouver de nombreux expatriés français venus y trouver une qualité de vie supérieure pour un coup de moitié.

Implant dentaire: Post opératoire

Quelles sont les garanties pour les implants dentaires ?

La Bulgarie étant un état européen, c’est la législation européenne qui régit la garantie des soins apportés aux seins d’un état membre
En plus de cela, Anveli travaille avec une des plus grandes marques d’implant au monde. Biomed garantit ses implants 10 ans

Quel entretien après la pose des implants dentaires ?

Après votre opération et la pose de vos implants, il est primordial de maintenir une hygiène buccodentaire irréprochable. Pour cela, vous aurez une fiche d’information poste opératoire qui vous donnera tous les conseils nécessaires.
Nous recommandons fortement l’utilisation d’un hydropulseur (Douche orale) qui permet de nettoyer les jonctions gencive/bridge.

haut de page

Share:Email this to someoneTweet about this on TwitterPrint this pageShare on Google+Share on Facebook